Cigarette électronique : quelle maladie respiratoire cause-t-elle ?

Décrite en tant que moyen de sevrage tabagique « sain », la cigarette électronique a connu un franc succès auprès des fumeurs souhaitant se soustraire du tabagisme. Cependant, elle s'avère être plus néfaste qu'elle n'en a l'air. En effet, la vapeur qu'elle génère contient les mêmes composés chimiques toxiques que la fumée de la combustion du tabac, ce qui risque de provoquer des allergies, des tumeurs et des troubles respiratoires chez ses adeptes.

A ce propos, une étrange maladie est apparue aux USA causant la mort de 39 personnes sur 2000 patients. Il s'agit du syndrome de détresse respiratoire aiguë, aussi appelé maladie du vapotage. Une étude a relié directement cette pathologie à la cigarette électrique suite à l'identification de deux molécules suspectées d'en être la cause, à savoir :

  • la THC : une substance active du cannabis,
  • l'huile de vitamine E : une fois chauffée, elle cause d'importantes lésions pulmonaires.

Pour plus de renseignements, rendez-vous sur le site : https://quellecigaretteelectroniquechoisir.fr

Le surdosage

N'irritant pas trop la gorge grâce à sa douceur, la vapeur de la cigarette électronique trompe parfois les e-fumeurs qui en abusent en atteignant les 100 à 150 bouffées par jours. Ceci conduit au surdosage qui est un excès de nicotine dans le sang. Ce phénomène s'exprime chez le fumeur en présentant les symptômes suivants : le ralentissement du pouls, les vomissements, les vertiges, la baisse de tension artérielle, les céphalées...etc.